A Cuba

chirurgie cuba

De temps en temps, on entend parler du très bon niveau de la médecine à Cuba. Les fictions aussi nous le font savoir. Cet épisode de Royal Pains, où le patient du médecin héros de la série va subir un traitement expérimental de pointe à la Havane.

Et même le très bon Meurs un autre jour où le méchant-un coréen du nord- est opéré et rajeuni grâce à un procédé médical révolutionnaire. Le point de vue est tendancieux mais de toute façon induit que la médecine cubaine est très bonne.

Un paradoxe du même film peut d’ailleurs servir de point de réflexion. A côté de la technique de pointe pour restaurer le visage du méchant, il y a ces militaires d’un autre âge avec leurs mitraillettes qu’on croirait dater des années 60 , tout comme l’incroyable collection de vieilles américaines roulantes fait croire que Cuba est resté figé à un autre âge, celui des années du 20ème siècle qui ont vu l’arrivée au pouvoir de Fidel Castro.

Chirurgie esthétique et dollars

La notion de tourisme médical a un sens depuis longtemps à Cuba. Outre des disciplines plus classiques comme la cardiologie ou la bariatrie, le pays est aussi devenu une destination courue en matière de chirurgie plastique.

L’origine des patients vous étonnerait presque. Ce sont des américains et des canadiens, les premiers étant censés être des ennemis depuis 60 ans. Cela n’empêche rien. Les yankees se pressent dans les cliniques spécialisées de la capitale cubaine sans y regarder plus que ça sur les relations internationales.

Encore une preuve qu’en matière de tourisme de santé et en particulier de soins liés à la chirurgie esthétique , la couleur des gens, la nature du régime politique ont très peu d’importance. Rappelons-nous que le nombre des patients venus en Tunisie pour ces motifs depuis la révolution n’a jamais baissé, même lorsque le pays a du faire face à des attaques terroristes.

Et il semble bien que des européens soient aussi motivés. Les prix très intéressants, à voir ici sur le site de cette agence spécialisée, semblent très attractifs,ce qui est un atout en plus quand la médecine locale bénéficie déjà d’une très bonne réputation.

Voir ce reportage de la télévision québecoise des patients ayant choisi Cuba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × one =